Jeudi 12 décembre 2019
En raison du mouvement national de grève, l'ouverture du musée sera incertaine.
Nous vous prions de nous excuser de la gêne occasionnée.

Félix Fénéon. Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse

Exposition du 16 octobre 2019 au 27 janvier 2020

Aucune exposition n’a encore rendu hommage à Félix Fénéon (1861-1944), acteur majeur de la scène artistique de la fin du XIXe siècle et du tournant du XXe siècle. Le musée de l’Orangerie en association avec le musée du Quai Branly-Jacques Chirac et The Museum of Modern Art, New York (MoMA) propose de célébrer sa personnalité hors du commun, encore injustement méconnue. L’exposition montrera les différentes facettes de ce personnage singulier, au physique de quaker et à l’humour pince-sans-rire, qui sut concilier carrière de fonctionnaire modèle, engagement artistique et convictions anarchistes. Chroniqueur, rédacteur à la Revue Blanche, critique d’art, éditeur - il publia Les Illuminations de Rimbaud -, galeriste, Fénéon fut également un collectionneur exceptionnel qui réunit un nombre important de chefs d’œuvre comprenant un ensemble unique de sculptures africaines et océaniennes. Soutien inconditionnel du néo-impressionnisme, découvreur de Seurat, directeur artistique de la galerie Bernheim-Jeune, défendant le fauvisme, le futurisme, Matisse, le rôle de Fénéon sur la scène artistique du début du XXe siècle fut déterminant.
L’exposition réunira un ensemble exceptionnel de peintures et dessins de Seurat, Signac, Degas, Bonnard, Modigliani, Matisse, Derain, Severini, Balla, etc., des pièces africaines et océaniennes ainsi que des documents et archives.

signac_portrait_de_felix_feneon_bd.jpg

Paul Signac (1863-1935), Opus 217. Sur l'émail d'un fond rythmique des mesures et d'angles, de tons et des teintes, portrait de M. Félix Fénéon en 1890
Huile sur toile, 73,5 x 92,5 cm
The Museum of Modern Art, New York. Gift of Mr. and Mrs. David Rockefeller. © Digital image, The Museum of Modern Art, New York/Scala, Florence

 

Commissaires
Isabelle Cahn, conservatrice générale au Musée d’Orsay
Philippe Peltier, conservateur au musée du Quai Branly-Jacques Chirac

Cette exposition est organisée par les musées d'Orsay et de l’Orangerie, Paris, le musée du Quai Branly-Jacques Chirac, Paris et The Museum of Modern Art, New York. 

L'exposition au musée du Quai Branly-Jacques Chirac, du 28 mai au 29 septembre 2019, a évoqué l’enquête de Fénéon sur les "arts lointains" publiée en 1920 interrogeant le statut des sculptures et objets d’art primitif.

Avec le généreux soutien de La Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature


En partenariat média avec  Le Figaro, Transfuge, Paris Première, RFI et France 24.
 

 

Afin d'accompagner le visiteur dans sa découverte de l'exposition, des visites guidées sont programmées du 21 octobre 2019 au 18 janvier 2020.

Visite en LSF (langue des signes française) les samedis 16 novembre et 14 décembre à 10h30.

Luxe, calme et volupté
Pour adultes
En famille

Avec Isabelle Cahn, conservateur en chef au musée d’Orsay et Philippe Peltier, ancien responsable de l’Unité patrimoniale Océanie-Insulinde au musée du Quai Branly-Jacques Chirac, commissaires de l’exposition.
Vendredi 18 octobre 2019, 12h

FÉLIX FÉNÉON L’INSAISISSABLE
Mercredi 23 octobre et jeudi 24 octobre 2019

Collections : arts lointains et peinture moderne
Mercredi 23 octobre 2019
Musée du Quai Branly-Jacques Chirac
De 10h-17h

Fénéon et les lettres
Jeudi 24 octobre 2019
Musée d’Orsay
De 10h à 13h

Fénéon oublié ?
Jeudi 24 octobre 2019
Musée d’Orsay
De 14h30 à 17h

Cycle Anarchie et cinéma

Zéro de conduite
Mercredi 13 novembre 2019, 12h

Ubu Roi
Samedi 23 novembre 2019, 15h

Week-end
Mercredi 4 décembre 2019, 12h

La Nouvelle Babylone
Mercredi 18 décembre 2019, 12h

L’An 01
Samedi 11 janvier 2020, 15h

Debout Fénéon !
Réalisation : Anne Papillault et Jean-François Dars (2000)
Projeté dans l'auditorium tous les jours d’ouverture de l’exposition à 10h, 11h, 12h, 13h, 14h, 15h, 16h, 17h.

F.F. et les anarchistes de l’art
Jeudi 7 novembre 2019, de 19h30 à 23h

Catalogue de l'exposition

couverture_catalogue-feneon.jpg


Félix Fénéon
Critique, collectionneur, anarchiste

Coédition Musées d’Orsay et de l’Orangerie / RMN-GP / Musée du quai Branly – Jacques-Chirac
320 pages – 18 x 25,4 cm – Environ 200 illustrations
Version : français
Code ISBN : 978-2-7118-7444-6
Prix : 39,90 €

Critique d'art, collectionneur, anarchiste, mais aussi éditeur et directeur de galerie, Félix Fénéon (1861-1944) n’aura de cesse de défendre une vision décloisonnée de la création au moment du basculement de l'art vers la modernité.
Soutien inconditionnel du néo-impressionnisme, découvreur de Seurat, directeur artistique de la galerie Bernheim-Jeune, défendant le fauvisme, le futurisme et Matisse, il fut aussi un des premiers collectionneurs d’art africain et océanien. Son enquête "Seront-ils admis au Louvre ?" qui interroge le statut des sculptures et objets d’art premiers est un véritable plaidoyer pour les "arts lointains".
Aucune exposition n’avait encore rendu hommage à Félix Fénéon qui cultivait le goût de la discrétion. En association avec le musée du quai Branly-Jacques Chirac, cet ouvrage, à travers des extraits de ses écrits et une sélection d'oeuvres majeures qu'il a collectionnées et défendues, témoigne de son engagement et montre la pertinence de l'oeil et des choix de ce personnage singulier.

"Avec les quatorze brefs volumes de sa collection complète, exactement compris entre la mort de Renoir et celle de Monet, le Bulletin restera à portée de la main dans la bibliothèque des curieux d’art. À cela trente centimètres sur un rayon suffisent. Ambitionner plus d’espace eût été impertinent." Félix Fénéon, "À nos lecteurs", Bulletin de la vie artistique 7, no 24, 15 décembre 1926, p. 371


Auteurs
Cécile Bargues, historienne de l’art
Isabelle Cahn, conservatrice générale des peintures au musée d’Orsay, Paris
Éric Dussert, coordonnateur de la numérisation des imprimés, Bibliothèque nationale de France, Paris
Marina Ferretti Bocquillon, directeur scientifique du musée des impressionnismes Giverny, Giverny
Starr Figura, conservatrice, département des dessins et estampes, The Museum of Modern Art, New York
Pamela A. Genova, professeur au département des langues, littératures et linguistiques modernes, université d’Oklahoma
Claudine Grammont, directrice du musée Matisse, Nice
Joan Ungersma Halperin, professeur émérite, Saint Mary’s College of California, Moraga
Charlotte Hellman, responsable des archives Signac, Paris
Béatrice Joyeux-Prunel, maître de conférences HDR à l’École normale supérieure de Paris
Adèle de Lanfranchi, historienne de l’art
John Merriman, Charles Seymour Professor, université de Yale
Philippe Oriol, historien, Société internationale de l’histoire de l’affaire Dreyfus (SIHAD)
Claire Paulhan, éditrice
Philippe Peltier, conservateur général honoraire, ancien responsable de l’Unité patrimoniale Océanie-Insulinde au musée du quai Branly – Jacques Chirac, Paris
Flora Vinatier, historienne de l’art
Marnin Young, professeur d’histoire de l’art, Stern College forWomen, Yeshiva University, New York