Colloque : Quand New York regarde l’École de Paris

Programmation culturelle
-
Le 30 novembre 2021
67.75, Willem De Kooning (1904  -1997)
Willem De Kooning (1904 -1997), 67.75
Bulwark Whitney Storage
Digital Image © Whitney Museum of American Art / Robert Gerhardt and Denis Y. Suspitsyn

Complexé vis-à-vis de l’art américain ? L’art européen a pourtant exercé une influence considérable sur la peinture qui émerge en Amérique à la sortie de la guerre. Pour une vision non binaire et décentralisée des avant-gardes.

Le dialogue qu’instaure le musée de l’Orangerie entre le peintre de l’École de Paris Chaïm Soutine et l’expressionniste abstrait américain Willem de Kooning, donne l’occasion aux chercheurs d’explorer la réponse de l’expressionnisme abstrait américain, alors naissant, à la production des artistes européens installés à Paris pendant l’entre-deux guerres. Comme Soutine, d’autres artistes européens installés dans la capitale relevant de l’École de Paris, ont eu un rôle décisif dans l’émergence de l’expressionnisme abstrait américain. Après des décennies d’affirmation du « triomphe » de l’École de New York et de son autonomie, un état des lieux historiographique est sans doute nécessaire pour mettre en lumière des mouvements entiers, considérés à tort comme périphériques.

 

Ce colloque en ligne bénéficie du généreux soutien de la Terra Foundation for American Art.

Il sera diffusé en direct.

Appel à communication pour le colloque "Quand New York regarde l’École de Paris" (date limite : 15 juillet 2021)
pdf, 219.78 Ko
Télécharger
Partenaires ou Mécènes

Avec le soutien de

Partenaire