Clemenceau dans le jardin de Monet

Domumentaire présenté en écho au Focus collection Monet – Clemenceau.

Novembre 1918. La Grande Guerre prend fin et pour fêter la paix retrouvée, Monet propose à Clemenceau d’offrir à la France la série qu’il est en train de peindre, Les Nymphéas. Ainsi commence l’histoire des Nymphéas, qui ne seront installés au musée de l’Orangerie que neuf ans plus tard, après la mort de Monet en décembre 1926. Un cadeau symbolique à l’État, fruit d’une amitié profonde et passionnée entre le "Tigre" et l’artiste, le démocrate et le solitaire, le tribun et le visionnaire.
À travers cette amitié, ce documentaire revisite une double quête, politique et artistique. Qu’y avait-il de commun entre le paysagiste qui s’était résolument tenu à l’écart des choses publiques et des institutions et l’homme d’action éloquent, mû par une foi tenace en l’État, qui avait contribué à façonner le visage de la République ? Histoire d’une étrange rencontre entre deux hommes pris dans le même siècle.

doc_clemenceau_dans_jardin_de_monet.jpg


Réalisation : François Prodromidès (2018)
Une coproduction ARTE France / Zadig Productions, en partenariat avec les musées d’Orsay et de l’Orangerie

Projection dans l'auditorium du musée de l'Orangerie à 11h, 13h45 et 16h30 jusqu'au 28 février 2019.