Septembre 2019 – mars 2020 : rénovation des salles Walter-Guillaume

À compter du 4 septembre 2019, le musée de l’Orangerie entreprend des travaux de rénovation des salles de présentation de la collection Walter-Guillaume. Ces travaux se dérouleront jusqu’au 31 mars 2020. Durant cette période, seules les salles des Nymphéas de Claude Monet, l'exposition temporaire Félix Fénéon (1861-1944). Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse (16 octobre 2019 – 27 janvier 2020) et le contrepoint contemporain Patrick Tosani, Reflets et transpercements (16 octobre 2019 – 17 février 2020) seront ouvertes aux visiteurs.

UN NOUVEL ACCROCHAGE AU PRINTEMPS 2020

Les collections du musée de l’Orangerie retracent certains pans singuliers de l’art du XXe siècle, qu’il s’agisse du grand décor des Nymphéas de Claude Monet, chef-d’œuvre ultime et fondateur de l’abstraction et des œuvres d’immersion, ou de la collection de peintures de Paul Guillaume et Domenica Walter, caractérisée par la tension entre modernité et figuration, de Renoir à Matisse, de Cézanne à Picasso, du douanier Rousseau à Modigliani ou Soutine.

La nouvelle présentation des collections du musée de l’Orangerie, dans des espaces rénovés, permettra de relier plus nettement les deux pôles de la collection – Nymphéas / École de Paris du début du XXe siècle – selon une cohérence spatiale et visuelle élégante du bâtiment et un parcours fluide, informé et stimulant. Elle ménagera une entrée frappante dans les collections avec d’une part un grand polyptyque de Joan Mitchell (dépôt du Musée national d’Art moderne) et d’autre part, les grands formats des Modernes "primitifs" - Picasso, le douanier Rousseau, Derain, Modigliani, Matisse… - selon la vision du poète Guillaume Apollinaire. Les salles monographiques offriront au public une vision renouvelée, plus rapprochée et confortable des œuvres. Le dépôt exceptionnel d’un ensemble de sculptures d’Afrique et d’Océanie, anciennement collection Paul Guillaume, par le Musée du Quai Branly - Jacques Chirac, ainsi que quelques dessins et archives, enrichiront le parcours. Les deux salles nouvelles, celle des focus sur la collection (trois par an) et celle des contrepoints contemporains sur les Nymphéas, accompagneront l’approche dynamique et sans cesse renouvelée de cette prestigieuse collection.

En conséquence de ces travaux :
- les droits d’entrée au musée seront fixés à 6,50€ (tarif réduit) au lieu de 9€ (tarif plein) entre le 4 septembre et le 14 octobre 2019 et entre le 29 janvier et le 30 mars 2020.
- aucun groupe ne pourra être accueilli au musée de l’Orangerie du 4 septembre 2019 au 19 avril 2020 inclus.