Retour page d'accueil Musée de l’Orangerie - RMN


Exposition en cours
Expositions passées

 


Exposition à venir


 

Les archives du rêve, dessins du musée d'Orsay :
carte blanche à Werner Spies


Spilliaert Digue

Léon Spilliaert
Digue la nuit. Reflets de lumière
© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
© ADAGP, Paris 2014

Du 26 mars au 30 juin 2014

Le musée d'Orsay est riche d'une collection de près de 93 000 dessins, dont 18 000 dessins d'arts décoratifs et d'architecture, auxquels s'ajoutent plus de 700 pastels. Fragiles à la lumière, les dessins sont peu exposés. Ils sont conservés pour leur majorité au département des arts graphiques du Louvre, rangés par format et par école avec les oeuvres des siècles précédents.
Consultables par le public dans une salle de lecture silencieuse située au coeur des réserves, ils forment des archives méticuleusement classées dont nul ne pourra sans doute jamais épuiser les secrets. Mais ces oeuvres toujours vivantes s'échappent de l'histoire pour entrer dans le rêve. A l'origine des autres arts qu'il réunit, le dessin est au plus près de la création : le geste de l'artiste n'est pas encore figé. Repentirs, reprises, ratures, variations et variantes au fil de feuilles d'études et de carnets, ce sont les traces de l'acte de création lui-même.
A côté de ces milliers de pages préparatoires, de "belles feuilles" trouvent leur achèvement en elles-mêmes. Qu'il soit esquisse ou oeuvre finie, le dessin porte toujours la trace intime de la main qui les a tracés et colorés. Ne nécessitant que peu d'outils et un support aisément maniables, le dessin est le terrain idéal des libertés plastiques, des expérimentations graphiques. Le journal intime de l'artiste, où se côtoient autoportraits, notations du quotidien et de fragments du monde, visions fantastiques et oniriques, peut s'y écrire.

La sélection d'environ 200 dessins ne se voudra pas représentative de la collection, trop complexe pour être montrée en une seule exposition. Elle développera l'oxymore et le paradoxe des "archives du rêve" à travers le regard exigeant et original de Werner Spies qui fut l'ami des plus grands dessinateurs du XXe siècle, Ernst et Picasso.

Commissaires
Werner Spies, historien d'art, ancien directeur du Musée national d'art moderne, Centre Georges Pompidou
.
Leila Jarbouai, conservateur dessin au musée d'Orsay


Outils d'accompagnement à la visite
- Dépliants en trois langues : français/anglais/italien
- Livret mal-voyants
- Audio-guide (français/anglais/italien) commençant par une interview de Werner Spies


Visite-conférence

Découverte de l'exposition
Du 16 avril au 25 juin
Les mercredis et samedis à 16h

Visite-conférence en anglais
Découverte de l'exposition
Les lundis 14, 28 avril ; 12, 26 mai ; 9, 23 juin à 11h


AUTOUR DE L'EXPOSITION

Conférences à l'auditorium du musée de l'Orangerie
"Présentation de la collection de dessins du musée d'Orsay"

Mercredi 9 avril à 19h, par Leïla Jarbouai, co-commissaire

"Seurat, l'invention du noir"
Mercredi 30 avril à 19h, par Louis-Antoine Prat

Table ronde à l'auditorium du musée d'Orsay
Les jeudis 22 mai et 12 juin à 19h, en présence de Werner Spies et une sélection d'invités

Atelier de dessin pour adultes
"Comprendre et être initié aux techniques du dessin"

En parcourant l'exposition, les participants seront invités à croquer, dessiner les œuvres graphiques présentées. A travers les thèmes du portrait, de la nature morte, du paysage, ils pourront entrevoir et analyser la création des dessins par les artistes de l'esquisse au carnet de croquis.
Les samedis 12, 26 avril ; 10, 24 mai ; 7, 21 juin à 15h30
Durée : 2h

Atelier de dessin pour jeune public (8-11 ans)
"Comprendre et être initié aux techniques du dessin"

Atelier semblable à celui des adultes, adapté aux enfants
Tous les mercredis à 15h30, du 16 avril au 25 juin


PUBLICATION

catalogue

Les archives du rêve
Werner Spies, Leila Jarbouai
Musée d'Orsay / Hazan - 2014
240 x 300 mm - 432 pages - 259 illustrations
ISBN : 9782754107570
Français
49,90€

Pour celui qui accoste les réserves de dessins du musée d'Orsay sans destination précise, il est difficile de ne pas avoir le vertige devant les milliers de feuilles qui y sont réunis et les milliers de noms d'artistes qui les ont dessinées. C'est ce vertige qui a présidé à l'organisation des Archives du rêve, carte blanche offerte à l'historien de l'art Werner Spies. De cet océan, il a sélectionné près de deux cents œuvres de Boudin, Burne-Jones, Cézanne, Daumier, Degas, Kupka, Manet, Millet, Moreau, Redon, Seurat, Spilliaert… et a décidé d'être accompagné dans son cheminement par les plus grands artistes contemporains. Ce livre en porte témoignage.

"Chaque feuillet des Archives du rêve raconte une autre histoire. Dans cet ouvrage, il s'agira de la collision entre notre aujourd'hui et des émotions venues d'une époque passée. C'est à cette fin que j'ai demandé à des écrivains et à des artistes contemporains de se charger de commenter les différentes oeuvres exposées. A eux de se confronter avec une période en apparence si lointaine, à eux de la voir avec leurs yeux et de jeter des ponts qui permettront à ces temps séparés de frayer l'un avec l'autre. Il n'était pas question de poser un jugement, mais de susciter une rencontre. Le hic et nunc, l'instant non renouvelable de notre présent le plus actuel se heurte à des travaux qui ont vu le jour il y a cent ou cent cinquante ans. L'assentiment, disons même l'enthousiasme à participer à ce projet ont été formidables." Werner Spies
 





© Musée de l’Orangerie - RMN

NavigationRetour accueil "Musée de l’Orangerie"Informations pratiquesActualitésUn lieu, une histoireLes NymphéasLa Collection Jean Walter et Paul Guillaume