Retour page d'accueil Musée de l’Orangerie - RMN

Figures tutélaires : Cézanne et Renoir

revenir au plan des salles


 

  

Portrait du fils de l'artiste


Paul CÉZANNE (1839 - 1906)
1881 - 1882
huile sur toile
RF 1963 - 59


Ce tableau de petit format, presque carré, au cadrage serré, évoque irrésistiblement la photographie d’un fils prise par son père. Le jeune Paul Cézanne, ici vêtu de sa blouse d'écolier, est le fils unique du peintre et de sa compagne Hortense Fiquet. Avec cet enfant qui vient au monde en janvier 1872, le peintre goûte intensément les joies de la paternité. En témoignent les nombreux croquis de son fils, le plus souvent endormi et parfois recouverts des griffonnages de l'enfant. Le père attendri disait même fièrement à propos des trous que le jeune Paul perçait dans ses toiles : "Le fils a ouvert les fenêtres et les cheminées ; il voit bien, le petit bougre, ce qu'est une maison."

Sur la droite : la forme massive, qu'on peut supposer être l'oreille d'un fauteuil de velours cramoisi, n'est qu'un prétexte pictural qui fournit un contrepoint serré à la tête : le vivant contre l’inanimé. L'enfant, abandonné à ses pensées, paraît aussi immobile que le fauteuil et pourtant son regard absent, presque tourné vers son père, traduit franchise et confiance. Au moment où le peintre réalise ce tableau, il abandonne la pâte épaisse, souvent travaillée au couteau qui caractérisait les toiles de sa première période. Il lui préfère désormais une matière beaucoup plus légère et fluide. Une matière qui se prête tout particulièrement à la délicatesse du sujet traité, tout en tendresse.

 

© Musée de l’Orangerie - RMN

Navigation Retour accueil "Musée de l’Orangerie" Informations pratiques Actualités Un lieu, une histoire Les Nymphéas La Collection Jean Walter et Paul Guillaume