Retour page d'accueil Musée de l’Orangerie - RMN

Paul et Domenica

revenir au plan des salles



Paul Guillaume se caricaturant agenouillé au pied de sa femme Domenica
Paris, musée de l’Orangerie
© Photographie Patrick Leger

Deux salles précèdent la présentation de la Collection Jean Walter et Paul Guillaume.

La première salle est consacrée à Paul Guillaume. Elle permet de découvrir l’homme, le marchand,
à l’origine de la collection. Au travers de nombreuses archives, lettres et manuscrits, photographies,
dessins et peintures, la scénographie retrace le parcours étonnant de ce jeune homme qui avec une
intuition et un goût remarquable aura collectionné les plus grands artistes de la fin du 19e siècle et
de la première partie du 20e.
La présentation rend compte également de l’intérêt précoce de Paul Guillaume pour l’art africain.
Plusieurs pièces de son ancienne collection, appartenant aujourd’hui au musée du quai Branly, sont
exposées ainsi que des albums de photographies et des catalogues d’expositions d’arts africains
organisées par Paul Guillaume.

La seconde salle, dite « salle des intérieurs », propose une reconstitution d’un des salons du
dernier appartement (rue du Cirque à Paris) de Domenica Walter, veuve de Paul Guillaume remarié
à l’industriel Jean Walter. Suivant le désir de son premier époux, Domenica céda à l’Etat sa
collection mais en conserva l’usufruit jusqu’à sa mort en 1977. La salle du musée de l’Orangerie
évoque l’intérieur luxueux de la rue du Cirque, notamment avec un choix de meubles ayant
appartenu à Domenica, qui servit d’écrin jusqu’à cette date à la collection.

 

© Musée de l’Orangerie - RMN

Navigation Retour accueil "Musée de l’Orangerie" Informations pratiques Actualités Un lieu, une histoire Les Nymphéas La Collection Jean Walter et Paul Guillaume