Retour page d'accueil Musée de l’Orangerie - RMN
Maurice Utrillo

 

  

La Maison de Berlioz


Maurice UTRILLO (1883 – 1955)
1914
huile sur contre-plaqué parqueté
RF 1963 - 100
© Jean Fabris, 2006 © ADAGP, Paris 2006

La maison de Berlioz, située dans le vieux Montmartre, porte ce nom pour avoir abrité entre 1834 et 1837 le couple que formait le compositeur Hector Berlioz et sa femme, la tragédienne anglaise Harriet Smithson.
A l’angle de deux rues, la maison présente ici deux façades percées de deux seules ouvertures. Le ciel, traité avec beaucoup de douceur contraste avec la matière bitumeuse de la chaussée et des murs sur lesquels les premières couches de peinture foncée réapparaissent. Le ciel évoque les ciels de Sisley pour lequel Utrillo nourrissait une grande admiration avec ce bleu adouci de tons de jaune et d’ocre. Les murs sont enfermés par de larges contours bruns qui marquent les arêtes d’angle. Le seul élément vivant émane des arbres feuillus derrière le monde minéral et froid des maisons et de la rue.
Les rues de Montmartre sont le sujet de prédilection d’Utrillo. Elles le resteront lorsque sa mère, voulant l’éloigner de ses compagnons d’alcoolisme, l’enverra à la campagne ou au bord de la mer où il poursuit inlassablement les mêmes thèmes montmartrois. Les collectionneurs ont toujours particulièrement apprécié les peintres de cette « période blanche » caractérisée par la prédominance des empâtements blancs. Ils traduisent aussi l’omniprésence du plâtre qui se fabriquait alors sur la butte. Il semble que la conception de cette œuvre soit antérieure de quelques années mais elle a été reprise et signée au début du conflit et Utrillo aurait ajouté à dessein le drapeau français comme témoin de son désarroi au début d’une guerre qui le coupe de sa famille et de beaucoup de ses amis.

 

© Musée de l’Orangerie - RMN

Navigation Retour accueil "Musée de l’Orangerie" Informations pratiques Actualités Un lieu, une histoire Les Nymphéas La Collection Jean Walter et Paul Guillaume