Retour page d'accueil Musée de l’Orangerie - RMN
Chaïm Soutine

 

  

Le Garçon d'étage


Chaïm SOUTINE (1893-1943)
vers 1927
huile sur toile
RF 1960-50


La figure du garçon d'étage se détache sur un fond bleu-nuit ; une sous-couche foncée réapparaît en tempérant la vigueur de la couleur rouge du plastron du gilet. Ailleurs, elle modère la blancheur de la chemise ou du tablier sur les hanches en créant une matière composite qui augmente la difficulté que rencontre le modèle pour s'imposer. Peint de face, dans l'attente d'une probable commande, le garçon d'étage présente un visage impassible qui convient à la fonction qu'il occupe.
Les mains sur les hanches et les deux coudes sortis de l'espace du tableau donnent une dimension paradoxale au personnage. L'assurance de la pose est contredite par le gilet mal ajusté, aux bords incertains avec ces taches de rouge qui débordent sur le blanc du tablier ; un léger biais du corps au niveau des épaules accentue la dimension de l'épaule gauche et contribue à donner l'impression d'une forme disloquée tirée en largeur par les manches. Le nœud papillon noué avec maladresse, dans les tons des manches du gilet crée un sentiment de dérision fréquent chez Soutine.
Les portraits de ces domestiques ont été peints entre 1927 et 1928 à Chatelguyon où Soutine suivait des cures pour soigner ses maux d'estomac. Et ils furent nombreux, chasseurs, grooms, valets ou maîtres d'hôtel à cacher sous l'anonymat de l'uniforme les traits trop individuels qui auraient pu les écarter du service de la clientèle.

 

© Musée de l'Orangerie / RMN-Grand Palais

NavigationRetour accueil "Musée de l’Orangerie"Informations pratiquesActualitésUn lieu, une histoireLes NymphéasLa Collection Jean Walter et Paul Guillaume