Retour page d'accueil Musée de l’Orangerie - RMN
Pierre-Auguste Renoir

 

  

Baigneuse aux cheveux longs


Pierre-Auguste RENOIR (1841 - 1919)
vers 1895 - 1896
huile sur toile
RF 1963 - 23

Une jeune femme à la peau de nacre sort lentement de l'eau pour venir s'essuyer près d'un rocher. Le geste est d'une grande douceur et son visage innocent, entièrement tourné de profil, ferait presque d'elle un petit animal surpris en pleine forêt. "C'est une sauvagesse dans la brousse parfumée", estimait le critique Mauclair. Comme d'habitude chez Renoir, point d'érotisme trop appuyé ni de voyeurisme malsain. Sa baigneuse apparaît plutôt comme une figure riante, la porte-parole d'une humanité lumineuse, apaisée et sereine.

La jeune femme est le sujet exclusif du tableau. Avec ses hanches généreuses et sa main gauche posée sur le rocher, elle occupe tout l'espace de la toile. Les éléments qui l'entourent sont rapidement esquissés et le fond, tout embué, reste indéterminé. Renoir se trouve ici dans sa période de maturité. Son goût pour le classicisme rappelle les sujets et les formes d'un peintre du XVIIIe siècle comme François Boucher. Mais la vie et la générosité qui s'échappent de ses toiles ainsi que son goût pour les nus plantureux et sauvages dépassent largement les règles de l'Académie.

 

© Musée de l’Orangerie - RMN

NavigationRetour accueil "Musée de l’Orangerie"Informations pratiquesActualitésUn lieu, une histoireLes NymphéasLa Collection Jean Walter et Paul Guillaume