Retour page d'accueil Musée de l’Orangerie - RMN
Marie Laurencin

 

  

Les Biches


Marie LAURENCIN (1883-1956)
1923
Huile sur toile
RF 1963-58
© ADAGP, Paris 2006

Cette peinture en largeur nous entraîne dans le monde fantastique du théâtre. Au centre de la toile, une femme étire ses jambes à la manière des biches autour d'elle, reconnaissables par l'oeil étiré qui barre leur tête. Le visage de cette femme est réduit à deux yeux clos oblongs comme ceux des animaux qui l'encerclent, biches et autres métamorphoses. A sa gauche, une femme au visage de profil, au nez et à la bouche nettement dessinés porte une fleur blanche dans les cheveux. Sa chevelure est de la même couleur grise et est aussi abondante que celle de la femme au centre. Son bras droit se termine en sabot de cervidé qui enserre la queue d'une improbable sirène rose. Ce rose fait pendant au bleu de l'étoffe sur la hanche de la danseuse principale. A gauche, une guitare sans corde est laissée à l'abandon. Et les taches de couleurs légèrement posées, de rosé, de bleu, de gris, de vert et de noir répondent aux arabesques des formes.
Cette peinture a servi de modèle au rideau de fond réalisé par le Prince Schervaschidzé pour le ballet des Biches. Le décor et les costumes de ce ballet avaient été en effet commandés en 1923, à Marie Laurencin par Serge de Diaghilev pour les Ballets russes. La musique de ce ballet en un acte avec choeurs fut écrit par Francis Poulenc sur un livret de Jean Cocteau. La chorégraphie de Bronislava Nijïnska eut un grand retentissement. Il fut crée le 6 janvier 1924 à Monte-Carlo.

 

© Musée de l'Orangerie / RMN-Grand Palais

NavigationRetour accueil "Musée de l’Orangerie"Informations pratiquesActualitésUn lieu, une histoireLes NymphéasLa Collection Jean Walter et Paul Guillaume