Retour page d'accueil Musée de l’Orangerie - RMN
Marie Laurencin

 

  

Danseuses espagnoles


Marie LAURENCIN (1883-1956)
Vers 1920-1921
Huile sur toile
RF 1963-56
© ADAGP, Paris 2006

Danseuses espagnoles est caractéristique du nouveau style de Marie Laurencin, élaboré à son retour d'Espagne après la première guerre mondiale. La composition dans des tons mats de gris, bleu et rose est organisée par une superposition de plans où les sujets, femmes et animaux, comme découpés et appliqués, s'imbriquent les uns dans les autres et où l'on peut voir un souvenir du cubisme. Les visages présentent une simplification étrangère à toute psychologie : formes invariablement ovales, lèvres et yeux  schématisés…
L'artiste s'est représentée agenouillée au premier plan. La tristesse de son visage est encore accentuée, plutôt que tempérée, par le rose vif de sa robe tutu, qui en souligne la grisaille. L'ensemble dégage une élégante mélancolie dont le caractère étrange (on songe à la blancheur lunaire de ces corps) est renforcé par les regards fixes mais inexpressifs des trois femmes.

 

 

© Musée de l'Orangerie / RMN-Grand Palais

NavigationRetour accueil "Musée de l’Orangerie"Informations pratiquesActualitésUn lieu, une histoireLes NymphéasLa Collection Jean Walter et Paul Guillaume