Collèges et lycées : visites et ateliers

Visites

Visite découverte : de Monet à Picasso
Ce parcours, sans doute le plus adapté à une première visite, explore l’évolution picturale de la fin du XIXe siècle aux années 1930 par une présentation des chefs-d’œuvre, entre autres de Monet, Renoir, Cézanne, Picasso, Matisse, Derain, Modigliani, Soutine.

Les Nymphéas de Claude Monet
Testament et aboutissement de la pensée artistique de Monet, Les Nymphéas sont une invitation à la contemplation. Cet ensemble, devenu un emblème de l'impressionnisme, est aussi une expérience esthétique à part entière. Cette visite permet de faire découvrir l’œuvre majeure de Claude Monet, en passant par la maturation du projet jusqu’à sa création.

La Collection Walter et Guillaume
Collection prestigieuse rassemblée par Paul Guillaume et son épouse Domenica, l’ensemble conservé au musée de l’Orangerie offre la vision d’un amateur éclairé qui sut reconnaître les génies de son temps : Cézanne, Renoir, Le Douanier Rousseau, Matisse, Picasso, Derain, Modigliani, Laurencin, Soutine, entre autres.   

Le paysage
Comment concevoir un paysage dans l’art de la fin du XIXe siècle jusque dans les années 1930 ? Les Nymphéas de Claude Monet ainsi que les œuvres de Renoir, Cézanne, Le Douanier Rousseau, Matisse, Derain, Utrillo et Soutine permettront d’évoquer la nouvelle façon de voir le monde en peinture.

Le portrait
Comment concevoir le portrait dans l’art de la fin du XIXe siècle jusque dans les années 1930 ? Les œuvres de Renoir, Cézanne, Le Douanier Rousseau, Modigliani, Marie Laurencin, Matisse, Picasso, Derain et Soutine permettront d’évoquer la nouvelle façon de réaliser un portrait en peinture.

Visite littéraire
Visite des collections ponctuée de lectures (dans les Nymphéas et la Collection Walter-Guillaume)

Peinture et critiques d’art
Visite ponctuée de lectures de critiques littéraires et artistiques (dans les Nymphéas et la Collection Walter-Guillaume).

Architecture et muséographie du musée de l’Orangerie : Terminales et étudiants
Le projet de rénovation du musée de l'Orangerie a été fondé sur une juste appréciation de la spécificité des collections, du propos de leurs fondateurs et de leurs consonances avec le génie du lieu, comme des raisons de leur fréquentation inattendue. Les travaux (2000-2006) ont été menés en étroite collaboration avec l’auteur du projet, Pierre Georgel, par l’architecte Olivier Brochet (de l’agence Brochet/Lajus/Pueyo) pour l'aménagement intérieur, et, pour l’extérieur, par l'architecte en chef des monuments historiques, Michel Goutal. Les Nymphéas ont retrouvé la lumière du jour et un environnement en accord avec leur sens, la Collection Jean Walter et Paul Guillaume a pu affirmer son identité historique et esthétique, l’architecture du Second Empire est redevenue lisible. Cette visite de deux heures permet de saisir tous les enjeux et fondements de cette restauration.


Ateliers

À chacun ses Nymphéas
En s’installant au bord de l’étang des nymphéas de Giverny, Claude Monet a offert une représentation moderne et singulière d’un paysage. L’œuvre de cet artiste est à découvrir afin d’en comprendre la maturation créatrice et d’en appréhender les techniques.

Portrait-autoportrait
Nez en forme de triangle, oreilles déformées, visages plats, couleurs chatoyantes : les peintres du début du XXe siècle ne manquaient pas d’imagination et d’audace pour réaliser leurs portraits. Quels stratagèmes les élèves trouveront-ils pour se représenter à la manière de Modigliani, de Picasso ou de Soutine ?

Calligrammes, dessiner avec les mots
Découvrez l'univers artistique des années 1920 dans les collections du musée. Peintres et poètes exploraient alors ensemble de nouvelles voies pour créer. Faites, à votre tour, dialoguer écriture et peinture en vous inspirant des chefs-d'œuvre. Entre poésie et peinture, un vrai moment de partage, d’écriture et de créativité artistique !

Paysages imaginaires
Des Nymphéas de Monet aux toiles de Cézanne et de Soutine, le musée permet un voyage dans des paysages réels mais aussi imaginaires. Chaque peintre propose sa vision de la nature comme une invitation à découvrir des territoires inconnus.

Mimer les œuvres (atelier in situ) : seulement sur demande spécifique
Mimer les tableaux de comprendre les messages invisibles des artistes et de capter les sentiments et l’atmosphère qui composent leurs œuvres. Cette première approche de l’art à travers l’expression corporelle incite à porter un regard différent, en contournant les difficultés du langage, sur les chefs-d’œuvre du musée.