Dada et les arts de l'Afrique : un primitivisme radical ?

Le rapport entretenu par les dadaïstes aux arts de l'Afrique diffère du primitivisme de leurs prédécesseurs, ainsi que de celui des surréalistes avec lequel il entretient pourtant des liens forts. Cette intervention propose de revenir sur les différences et les similitudes entre courants primitivistes dans les années 1920, tout en portant une attention particulière à l'usage de la photographie.

Maureen Murphy, maître de conférences en histoire de l'art contemporain, université Paris 1 Panthéon Sorbonne, membre de l'Institut Universitaire de France