Paysage de neige

Paysage de neige

Renoir réalise au cours de sa carrière quelques paysages de neige, mais contrairement aux autres peintres impressionnistes comme Monet (1840-1926), Pissaro (1830-1903) ou Sisley (1839-1899), il ne s’agit pas d’un sujet récurrent. En effet le peintre aurait déclaré selon Ambroise Vollard "Je n’ai jamais supporté le froid ; aussi, en fait de paysages d’hiver, il n’y a que cette toile… Je me rappelle aussi deux ou trois petites études". Paysage de neige serait l’une des petites études dont il parle. L’hiver 1874-1875 avait été particulièrement soumis aux intempéries neigeuses et c’est probablement au début de l’année 1875 que Renoir réalisa ce petit tableau. La technique employée par le peintre permet l’hypothèse d’une toile reprise après avoir été travaillée sur le motif. Dans cette composition, des prés enneigés, entourés de hautes futaies, laissent apercevoir à l’arrière plan des habitations sous la lumière d’un pâle soleil d’hiver. La neige ne recouvre pas tout le paysage. Cependant, là où elle est présente, celle-ci devient le banc d’essai des expérimentations de la peinture impressionniste et de l’observation particulière de la lumière et des ombres colorées. L’œuvre permet en effet au peintre de démontrer que la neige n’est pas blanche contrairement à ce qui est communément admis mais qu’elle reflète toutes les couleurs des objets qui l’environnent. Cette toile acquise par le marchand et collectionneur Paul Guillaume avait auparavant appartenu au célèbre marchand Ambroise Vollard (1866-1939).

Provenance : Ambroise vollard (?) ; Paul Guillaume en 1930 ; Domenica Walter