Les Maisons

Les maisons

Les Maisons ont été peintes à Céret (Pyrénées-Orientales), lieu de résidence plus ou moins forcé du peintre de 1919 à 1922. En effet, Léopold Zborowski (1889-1932), marchand de Soutine, l’avait envoyé dans ce village en lui assurant le logement et le couvert contre l’envoi de sa production. Le tableau représente les maisons de la Rue de la république vues du ravin des Tins.
Soutine a démesurément allongé les maisons qui envahissent tout l’espace du tableau et viennent occulter le ciel. Ce dernier d’une tonalité grise crayeuse semblable aux façades des maisons est quasiment absent. Le ravin, dans cette version tient une place marginale en bas de la composition. Les maisons se tordent et ondulent en une vision hallucinée. Elles se font l’écho du tourment intérieur du peintre.
Traité dans un camaïeu de brun, de gris et de vert et dans des tonalités beaucoup plus sourdes que la plupart des tableaux de la période de Céret, ce paysage évoque les paysages d’Egon Schiele (1890-1918). Par ses déformations il se rapproche stylistiquement de ceux des expressionnistes allemands de Die Brücke.

Provenance : Paul Guillaume ; Domenica Walter