Le Poulet plumé

Le Poulet plumé

Le poulet plumé appartient à la série des volailles plumées et des lapins que Soutine réalise en parallèle de la série des bœufs écorchés. Le peintre aime en effet représenter plusieurs fois les mêmes sujets dans des compositions différentes. Ces peintures développées en série, souvent rapprochées dans le temps, sont caractéristiques du travail de Chaïm Soutine. Dans cette composition, le poulet plumé pend par le cou le long d’une table renversée sur le côté. Le corps de l’animal permet un jaillissement de couleurs se détachant d’un fond où tous les éléments sont traités dans des gammes de bleus et de gris. Le cou de l’animal montre que cette zone n’a pas été entièrement plumée. Elie Faure (1873-1937) dans son essai publié sur le peintre en 1929 écrivait déjà : "C’est dans la viande déjà morte qu’il trouve sa joie sensuelle […] il pend ses volailles mortes par le cou, le bec  ouvert". La fascination de Soutine pour les animaux plumés ou écorchés trouverait sa source dans de lointains souvenirs traumatiques de son enfance.

Provenance : Paul Guillaume ; Domenica Walter