La Table

La Table

Si cette nature morte est composée d’objets  traditionnels - cafetière, bouteille, compotier et pièces de viandes -, son traitement est étonnant. On assiste ici à une véritable danse des objets qui perturbe totalement notre perception.
La table s’incurve sur le coté droit, les objets s’étirent et se tordent, se haussent du col, semblent flotter au dessus de la table plus que d’y être posés, à l’exception toutefois de la pièce de viande de gauche qui seule semble peser sur son support. Le compotier est en équilibre instable. On ne sait pas sur quoi repose la cafetière. Quant à ce qui semble être une gigue de chevreuil, elle ne semble reposer sur la table que par une pointe.
Les pièces de viande sont animées de touches nerveuses et curvilignes qui en font vibrer les tons rouges sang. Le vert de la table dont la partie gauche est curieusement vide et le vert plus sourd de l’arrière-plan font ressortir les tons rouges des chairs.

Provenance : Paul Guillaume ; Domenica Walter