Gabrielle au jardin

Gabrielle au jardin

Gabrielle Renard, une parente de madame Renoir, est entrée au service de la famille en 1894 et y restera près de vingt ans. Très dévouée auprès des enfants, elle fut pour eux une seconde mère et figure souvent auprès de Jean, le futur cinéaste dans des œuvres qui forment une véritable chronique de l’intimité familiale du peintre. En 1910, elle épousera le peintre américain Conrad Slade venu travailler auprès de Renoir.
Gabrielle figure dans quelques deux cents tableaux de Renoir ce qui en fait aussi l’un de ses modèles préférés. Ici, elle n’est qu’un prétexte à l’étude de la lumière qui vient décolorer le sol et son tablier. La technique, un frottis léger et vaporeux, se prête bien au véritable sujet de cette étude : la sensation d’éblouissement par le soleil.
L’histoire du tableau est obscure. Rien ne prouve qu’il ait été acheté par Paul Guillaume. Il se peut qu’il ait fait partie des tableaux de Renoir achetés par Domenica Walter. Il figurait dans son classeur parmi les œuvres qu’elle comptait léguer au musée du Louvre.

Provenance : Ambroise Vollard (1918) ; Valentine Gallery, New York (1937 ?) ; Domenica Walter