Eglise de Clignancourt

Église de Clignancourt

Utrillo peint ici l’église Notre-Dame de Clignancourt, construite dans le quartier de Montmartre de 1859 à 1863. Montmartre resta longtemps une commune indépendante, et ne fut rattachée à la Ville de Paris qu’en 1860 comme plusieurs autres villages des alentours de la capitale. Utrillo vouait à ce sanctuaire un attachement sentimental. En effet, il confia un jour : "Je suis né à Paris, le 25 décembre 1883, dans la nuit de la Nativité, au n° 3 de la rue du Poteau, à côté de l’église Notre-Dame de Clignancourt. Elle n’est pas bien belle cette église, et pas bien vieille ; et elle se trouve placée comme çà, toute seule ; mais je l’aime bien quand même et je l’ai peinte pour maman qui la garde."
On peut donc penser qu’Utrillo destinait la toile à sa mère Suzanne Valadon (1865 – 1938), qui était également peintre.
Le tableau a été réalisé en atelier. Les traits sont tracés à la règle et quelques-uns apparaissent sur les murs de l’église. La perspective est bien maîtrisée. Le sanctuaire, aux murs très clairs, occupe la majeure partie de la surface, caractérisée par des lignes très stables. Seules quelques silhouettes apportent un peu de vie. Il s’agit d’une vue d’automne car l’église est dominée par un ciel gris et un arbre porte des feuilles déjà rougies.

Provenance : Paul Guillaume ; Domenica Walter