Antonia

Antonia

Seul le prénom du modèle de ce portrait est connu : Antonia. Il est traditionnellement daté de 1915 car il présente des ressemblances avec une autre toile de Modigliani de la même année ayant aussi appartenu à Paul Guillaume : Madame Pompadour, conservée à l’Art Institute de Chicago.
Antonia est ici représentée de manière frontale, les bras croisés. Elle pose assise devant un fond géométrique, qui est en fait une fenêtre. Le contour arrondi de son visage et son cou en forme de cylindre sont animés par quelques procédés issus du cubisme. Le nez a une ligne double, tandis que le dessin différent des oreilles et des deux côtés de la chevelure suggère une représentation à la fois de face et de profil.
Les yeux verts semblent fixer intensément le spectateur mais sont dénués de pupilles. La robe sombre au décolleté décoré d’un bijou rappelle le rideau noir du fond à gauche. La fenêtre n’apporte pas de lumière mais l’animation du tableau est donnée par les lignes de la fenêtre, opposée aux arrondis du visage et du cou et à la ligne perpendiculaire des bras croisés. Ces lignes font écho au double signe en forme de croix apposé à côté du nom Antonia en haut à gauche.

Provenance : Paul Guillaume, Domenica Walter