Visite-atelier : Portrait "à la manière de"

Après la découverte de l’exposition Qui a peur des femmes photographes ?, chaque participant met en scène son propre portrait. Il est pris en photo par l’animateur qui imprime le cliché en noir et blanc. Il est ensuite collé sur une feuille afin de former un cadre. Chaque participant retouche sa photo et ajoute sur le cadre, à la manière de John Dillwin Llewelyn, des empreintes de végétaux en peignant directement sur des feuilles et des fleurs (comme un rappel de la technique du photogramme).