Création contemporaine : À la dérobée

En prenant comme point de départ le poème Mirror (1961) de Sylvia Plath, et en développant la métaphore du miroir comme écho premier au regard, Marcelline Delbecq lira à haute voix un récit élaboré entre essai et fiction, nourri de documents à la fois méconnus et incontournables.
À la dérobée sera profondément nourri de l'expérience même de son auteure : spectatrice jusqu'à son adolescence, elle a ensuite fait des études de photographie pour finalement devenir écrivain. C'est en trouvant dans les archives familiales la photographie d'une femme penchée sur un moyen format dans les années 1930 - image que l'auteure a d'ailleurs utilisée pour la couverture de son livre Camera (Manucius, septembre 2015) - que s'est ancrée la question d'une spécificité du regard féminin sur le monde.
Accompagnée d'une projection de documents cinématographiques, littéraires, photographiques et chorégraphiques passés et contemporains, la lecture de À la dérobée invitera les spectateurs à suivre un fil de pensée, une voix et des regards hors-champ pour une expérience unique.

 

Lady Frances Jocelyn (1820-1880), Intérieur, 1865
 

Marcelline Delbecq, née en 1977, vit et travaille à Paris. Après des études de photographie aux États-Unis, Marcelline Delbecq s’est peu à peu éloignée de la pratique de l’image pour se concentrer sur la potentialité cinématographique, ou photographique, de l’écriture. Son utilisation du récit, de la voix, a élaboré un univers narratif mis en mots et en sons pour convoquer un ensemble d’images mentales oscillant entre description et fiction, passé et présent. Dans ses installations sonores, publications et lectures en public, les mots mettent en jeux la question du regard en devenant à leur propre tour des images.
Du 22 janvier au 7 mars 2015, elle a présenté l'exposition Silence trompeur à la Fondation Ricard à Paris, exposition qu'elle considère comme étant sa dernière.
Elle se consacre à présent essentiellement à l'écriture et au spectacle vivant, ainsi qu'à l'enseignement à l'École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.
Elle prépare actuellement un roman, Envolée, et la création Here, Then avec le chorégraphe Rémy Héritier, autour d'un dispositif de camera obscura (première le 26 novembre 2015 au Vivat, Armentières).