Paul Gauguin

Paul Gauguin
1848
Paris (France)
1903
Atuona, Hiva Oa, Îles Marquises

Après une petite enfance au Pérou, Paul Gauguin s’engagea à dix-sept ans dans la marine marchande et voyagea du Brésil aux Indes, ce qui lui donna le goût de l’ailleurs et de l’exotisme. Il mena de 1871 à 1882 une carrière d'agent de change avant de se consacrer à la peinture. Il se familiarisa tout d’abord avec les œuvres d’art au contact de la collection de son tuteur et commença à peindre en plein air dans le sillage des impressionnistes. Il adopta cependant différents styles artistiques au long de sa vie. Sa peinture fut proche de celle de son ami le paysagiste Camille Pissaro (1830-1903) et il participa à cinq expositions impressionnistes.
Gauguin se tourna ensuite vers le symbolisme puis séjourna longuement, à partir de 1886, à Pont-Aven, dans le sud de la Bretagne, au sein d'un groupe d'artistes dont il devient le chef de file. Il y mit au point le cloisonnisme caractérisé par une extrême simplification des formes et l'utilisation de grands aplats de couleur, influencé par les estampes japonaises. Il fut également un proche ami de l’inclassable Vincent van Gogh (1853-1890).
En 1891, Gauguin partit pour Tahiti, une île française de l’Océan Pacifique. Il y pratiqua la peinture et la sculpture en s'inspirant de la culture et de la mythologie Maorie ce qui fait de lui le pionnier du primitivisme. De 1893 à 1895, il retourna en France et s’employa à faire connaître son œuvre. En 1901, il retourna dans le Pacifique et s'installa aux Iles Marquises où il mourut en laissant des œuvres d’une éblouissante beauté. 
La seule toile de Gauguin de la collection a été acquise par Domenica Walter.