Scolaires et périscolaires

Le Musée de l’Orangerie, dans le cadre de l’Education artistique et culturelle, met en place pour les scolaires et les centres de loisirs une importante offre de visites. Celles-ci sont adaptées aux différents niveaux scolaires, de la grande section de maternelle à la terminale, ou en fonction des âges des enfants. La médiation est assurée par les conférenciers de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais et également par des artistes-plasticiens.

Des visites-découverte sont proposées afin d’explorer le musée, son bâtiment, son histoire et aussi les deux ensembles exceptionnels que sont les Nymphéas de Claude Monet et la collection Walter-Guillaume. Des ateliers pédagogiques et de pratique artistique permettent également de compléter l’approche de la peinture impressionniste et de l'art moderne. Pour les collégiens et les lycéens, la visite peut être d’ailleurs l’occasion de découvrir les collections sous un axe plus littéraire ou interdisciplinaire. Des visites thématiques sont enfin pensées et proposées pour approfondir encore plus les aspects techniques et particuliers des collections.

Retrouvez les dossiers de présentation de l’offre pédagogique du musée de l’Orangerie :

- Maternelle et primaire
- Collèges et lycées
- Centre de loisirs

Inscription et informations pratiques
Pour effectuer une demande de visite, veuillez remplir ce formulaire de réservation et l'adresser au musée :
- par courriel : reservations@musee-orangerie.fr
- par fax : + 33 (0)1 44 77 81 12
- par courrier :
Musée de l'Orangerie
Réservations des groupes
Jardin des Tuileries
75001 Paris


Kamishibai

Niveau : primaires et collègiens
Mardi 13 juin 2017, à 10h30 pour les primaires et à 14h30 pour les collégiens

Lieu : auditorium
Conteuse : Hiromi Asai

Dans le Kamishibai, qui signifie "pièce de théâtre sur papier  en japonais, un conteur raconte une histoire à l’aide de planches illustrées. L’art du théâtre de papier s'est développé au Japon au début du XXe siècle. Il pourrait être considéré comme l'ancêtre du dessin animé. En effet, le conteur défile des planches d’illustrations tenues par le butaï, support en bois ou carton, découvertes au fur et à mesure de l’histoire aux spectateurs.
Trois histoires courtes du Japon sont racontées avec grâce, finesse et humour par une conteuse japonaise qui nous transporte dans les temps anciens, au pays du Soleil-Levant.
Ces contes philosophiques ne sont pas moralisateurs. Dans une atmosphère zen, poétique et bucolique, ces histoires suscitent l'imagination de chacun et invitent à vivre un moment d'un autre temps, dans le partage. Pour que chaque conte soit un voyage…
Objectifs pédagogiques : entre suspens, surprise et douceur, le Kamishibaï est une expérience autant personnelle que collective et fera vivre des instants inédits à votre classe en développant les sens, l’écoute, le partage, l’imagination et la mémoire visuelle tout en passant par l’apprentissage d’une culture étrangère.

 

Deux contes
Rakugo, contes japonais

Conteur : Stéphane Ferrandez
Adaptation texte et mise en scène : Sandrine Garbuglia

Stéphane Ferrandez, formé par les maîtres de la parole à Osaka, guide les petites oreilles vers les contes traditionnels humoristiques japonais : le Rakugo, littéralement "histoire qui se termine par une chute drôle".
Objectifs pédagogiques : alimenter l’imaginaire, enchanter, susciter l’écoute, développer la maîtrise de la langue, savoir différencier l’irréel du réel, apporter des connaissances culturelles, etc.

 

L’île aux libellules
Niveau : primaires
Mardi 30 mai 2017 à 10h30
Lieu : auditorium

Au Japon, le merveilleux n’est jamais loin...
Mukashi, mukashi, il y a bien longtemps, au tout début du monde, le Japon s’appelait encore Akitsu Shima : l’île aux libellules. C’est par le premier empereur Jimmu, déclarant "mon île a la forme de deux libellules accouplées", que naîtra cette séduisante appellation. À cette époque, les animaux avaient le pouvoir de se métamorphoser.  Au Japon, cet insecte porte chance et est symbole de ténacité.
Aka tombo, une petite libellule rouge, va raconter au premier empereur du Japon les secrets des forêts de ces îles. Partez en voyage avec eux, à la rencontre du légendaire japonais, où les tanukis et les renards s’amusent des hommes et rivalisent de malice pour jouer leurs plus belles farces.


Histoires tombées d’un éventail
Niveau : collégiens et classes de secondes
Mardi 30 mai 2017 à 14h30
Lieu : au cœur des Nymphéas de Claude Monet

Musicienne (shamisen) : Fumie Hihara

Connaissez-vous le "stand-up assis" ? Avez-vous déjà vu un conteur marcher sur un coussin, boire avec un éventail, lire dans une serviette et faire dialoguer plusieurs personnages ?
Le conteur assis sur les genoux interprète son histoire et mime, à l'aide d'un éventail et d'un tissu, les situations les plus extravagantes !
Venez rire de ces Histoires tombées d'un éventail. Le conteur Stéphane Ferrandez, 100 ans après, rend la scène au "conteur aux yeux bleus" Henry Black, maître de la parole japonaise à l'humour aussi piquant qu'intemporel.
Un voyage dans le temps, de l'ère Meiji à nos jours, pour découvrir le Japon comme vous ne l'avez encore jamais vu.

Informations : david.jacquard-delcourt@musee-orangerie.fr
Réservation : reservations@musee-orangerie.fr