L'établissement public du musée d'Orsay et du musée de l'Orangerie

Le musée de l’Orangerie était avant juin 2010 un service à compétence nationale du ministère de la Culture et de la Communication. Depuis le 1er Juin 2010 (par le décret du 27 mai 2010), le musée de l’Orangerie est rattaché au musée d’Orsay (devenu établissement public par le décret du 26 décembre 2003) au sein d’un seul et même Établissement Public à caractère Administratif.

L'Etablissement public du musée d'Orsay et du musée de l'Orangerie regroupe le musée d'Orsay, le musée de l'Orangerie et le musée Hébert. Le musée de l’Orangerie des Tuileries est un musée national du ministère de la Culture et de la Communication, de même que le musée d’Orsay et le musée Hébert.

Voir aussi :

Il est doté d'un conseil d’administration, présidé par le président de l'établissement public. Il vote le budget et délibère notamment sur la politique tarifaire.
Le conseil scientifique délibère sur la politique scientifique et culturelle de l'établissement avant qu'elle ne soit soumise au Conseil d'administration, et sur les projets d'acquisitions, de prêts ou de dépôts.
La commission des acquisitions examine les orientations générales de la politique d’acquisition et délibère sur l'entrée de certaines œuvres au sein des collections.
L'établissement public affecte au moins 16 % du droit d'entrée aux collections permanentes à l'acquisition d’œuvres.
Les œuvres qui composent la collection du musée ont le statut de collection nationale et sont affectées au musée de l’Orangerie qui en a la garde.

 

Le musée de l’Orangerie compte aujourd'hui un effectif d'environ 100 personnes et le musée d’Orsay environ 700. Certaines équipes, telles que celle du service des éditions ou celle du service des expositions, sont communes aux deux sites ; d’autres sont présentes dans chaque musée mais ont des liens fonctionnels forts. Quelques activités, enfin, telles que la surveillance sont totalement autonomes.

Pour mieux comprendre ces liens, voici l’organigramme général : Organigramme 2013

Et l’organigramme en propre du musée de l’Orangerie : Organigramme 2015

Règlement de visite du musée de l'Orangerie

Il n'est pas possible de donner suite aux candidatures spontanées ne correspondant pas à un profil de poste déclaré vacant ou si votre statut ne correspond pas à celui indiqué dans l’avis. Les vacances de postes sont publiées à la bourse interministérielle de l'emploi public.

Il est possible, sous condition de convention entre votre organisme (école, université, etc.) et le musée, de faire un stage au musée de l’Orangerie. Sachez toutefois que les possibilités d'accueil sont limitées.
Les stages sont d'une durée de 2 semaines à 6 mois maximum. Les stages, à temps plein ou à temps partiel, d'une durée de plus de 2 mois (soit 44 jours de présence cumulés) sont gratifiés.

Si vous souhaitez déposer une candidature spontanée correspondant à l'un des domaines proposés ci-dessous, merci de bien vouloir :
- Consulter la liste des domaines et choisir l'un d'entre eux,
- Indiquer impérativement en objet dans votre e-mail le domaine retenu.

Domaines proposés :
- Accueil, sécurité, sûreté
- Bibliothèque/documentation
- Conservation et prêt d'œuvres
- Programmation culturelle/développement des publics
- Régie des collections
- Relations extérieures

Déposer une candidature spontanée :
stage_orangerie@musee-orangerie.fr